You have no items in your shopping cart.

Vous êtes iciAccueil|Tourisme responsable|Mission pour la sauvegarde des tortues au Costa Rica
lundi, 05 décembre 2022 15:30

Mission pour la sauvegarde des tortues au Costa Rica

Il est 01h00 du matin, je suis en tenue de « combat » pour partir patrouiller sur la Playa Tres, au nord du petit village de Parismina sur la côte caraïbes du Costa Rica, à la limite du parc national de Tortuguero. Cette patrouille de nuit a pour but la protection des tortues marines durant la période de ponte : principalement pour éviter le braconnage (encore très répandu sur ces plages immenses), mais aussi pour recenser les tortues et les nids à des fins d’études scientifiques.

Durant notre tour du monde en famille, nous avons envie de prendre du temps pour faire un ou plusieurs volontariats. Nous adorons les tortues et quelle plus belle expérience que de donner un peu de notre temps à une petite association* qui œuvre pour leur sauvegarde!

Ces patrouilles sont assez éprouvantes car elles ont lieu en pleine nuit – 2 shifts de 4 heures entre 21h00 et 05h00 du matin – sur une plage difficile d’accès, à la seule lueur de la lune, ou de nos lampes frontales de lumière rouge surtout lorsque l’on aperçoit la silhouette d’une tortue. La lumière rouge est en effet moins dérangeante pour les tortues qui pourraient être aveuglées par la lumière blanche et faire demi-tour. Par équipe de 2, nous marchons de 6 à 12 km à la recherche de traces ou de tortues sorties de l’eau pour pondre.

Une fois une tortue repérée en train de préparer son nid, le travail consiste selon le cas à : compter les œufs pendant la ponte (en général une centaine d’œufs), trianguler la position exacte du nid avec les coordonnées GPS, marquer la tortue avec une bague si elle n’en a pas encore, la mesurer et effectuer un contrôle général de la tortue avant qu’elle ne retourne à la mer.

Il est parfois nécessaire de repositionner certains nids s’ils sont trop proches de la ligne de marée ou dans une zone de braconnage. Dans ce cas débute un travail délicat de recherche du nid, de collecte des œufs et de leur déplacement dans un endroit plus propice, en prenant bien soin de le répertorier et de le camoufler également.

Marcher au son des bruits des vagues, sous un ciel étoilé, sentir l’adrénaline quand une tortue est repérée et une grande responsabilité lorsque l’on doit compter ses œufs ou lui fixer sa bague, quel sentiment incroyable !

Succédant directement aux deux patrouilles, vers 0500 du matin démarre le recensement des nids de la nuit et des « fausses traces » (comprenez par là, des tortues qui sont venues sur la plage mais qui n’ont pas pondu). Cette sortie est encore plus fatigante car elle nécessite de parcourir toute la plage, plus de 10 km aller-retour, et se termine en général sous une chaleur étouffante. Heureusement, la nature nous offre, de ci de là, une eau de coco revigorante.

Nous alternons les patrouilles afin qu’un de nous deux reste avec notre fille qui dort paisiblement… Nous dormons chez l’habitant : une famille costaricienne modeste et adorable, et dont le deuxième enfant est devenu un grand copain de Daphné. Ils jouent ensemble la semaine entière, c’est également une belle expérience culturelle pour elle.

En fin de semaine, nous assistons avec Daphné à l’éclosion d’un nid de tortues vertes : une autre association de la région, qui possède un vivier de nids (repositionnés pour leur sauvegarde), nous invite à voir la mise l’eau des bébés tortues lorsqu’ils sont prêts à parcourir les océans ! Une magnifique expérience que de voir ces petites tortues se hâtant pour parcourir les quelques mètres qui les séparent de la mer. Malheureusement malgré l’action journalière de ces volontaires, une fois en mer, seul 1 bébé sur 1000 parviendra à l’âge adulte… Et les femelles reviendront 30 ans plus tard sur cette même plage pour pondre à leur tour. Un cycle de la vie incroyable et qu’il nous est donné de protéger coûte que coûte !

Nous avons une grande admiration pour ces personnes qui dédient leur vie à ces belles actions et partagent leur passion. Nous espérons en rencontrer encore beaucoup sur notre chemin autour du monde, notre mini.globecroqueuse est prête pour de nouvelles aventures !

*Turtle Love au Costa Rica a pour missions principales : la protection de la ponte des tortues via les patrouilles de nuit, leur recensement à des fins scientifiques et statistiques, la sensibilisation à la conservation et à l’environnement auprès des communautés locales, et certains projets scientifiques de recherche sur les tortues marines.

@mini.globecroqueuse

Lu 317 fois
Plus dans cette catégorie : « Masaï-Mara : Adieu les Big Five !

Derniers adhérents en ligne

aclerenard   anchhan   fmaignan   malaurensan   albesnard   adhabm   jpmeoc   glegoff   jpavageau   fjourdain   hpavageau   dzoleyn   pmartin   fabaray   cmignet  
Copyright © 2024 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public