logo abm blanc
FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
lundi, 17 décembre 2018 14:48

Idée de circuit au Liban

Le Liban, ce tout petit pays méditerranéen situé aux portes du Moyen-Orient, trois fois plus petit que la Bretagne avec plus de 5000 ans d’histoire, est pourtant mal connu des voyageurs occidentaux.
Ici, tout semble possible comme la cohabitation de 18 communautés religieuses ou parcourir en quelques heures mille et un paysage arrosé de soleil et de ciel bleu. Tout et son contraire dans un pays qui même modernité et respect des traditions, le plus beau comme le plus bouleversant, le plus libre et le plus conservateur ! de région en région, le pays du Cèdre se dévoile un peu plus sous vos yeux, et peut-être vous direz-vous pour vos prochaines vacances : « Pourquoi pas le Liban ? ».

Si vous n’avez que quelques jours à Beyrouth, une panoplie de choses vous est possible dans la ville qui ne dort jamais  :

o Visitez le musée national : un concentré d’histoire et d’archéologie du pays vous aidera avec ses trois étages à essayer de déchiffrer ce pays complexe grâce à son passé

o Baladez-vous à pied dans les divers quartiers de Gemmayzé et Mar Mkhayel tous reliés par une longue rue qui commence en rue Gouraud et continue en rue d’Arménie. Empruntez leurs escaliers interminables parmi lesquels les 202 marchés de l’escalier Saint-Nicolas. Jetez un coup d’œil sur le palais de Sursock, remarquez ses cafés, restaurants, bars qui cohabitent avec ses vieux magasins, ses modernes galeries d’art, le tout pour vous garantir un mélange unique entre modernité et tradition.

o Continuez votre balade vers la place de l’Etoile et le centre-ville moderne de Beyrouth tout refait, avec ses souks luxueux et son port de plaisance Zeytouna Bay.

o Allez vers le quartier de Basta el Tahta, connu comme le quartier des antiquaires pour découvrir toutes les bizarreries et joyaux si vous êtes collectionneurs de pièces uniques !

o Pour une expérience inédite, artistique mais aussi humaine, aller dans le quartier populaire défavorisé d’Ouzai et entrez dans les ruelles d’Ouzville, la partie d’Ouzai qui s’est transformée en galerie d’art en plein air.

o Sur la corniche, posez-vous avec les Libanais à l’heure du coucher du soleil pour ne pas rater le spectacle de ce moment magique changeant les couleurs du rocher des Pigeons.

o Ne manquez pas le quartier de Hamra où vous pourrez apprécier l’une de ses terrasses, manger dans l’un de ses restaurants, comme par exemple « T Marbouta », et pourquoi pas y rester pour la soirée pour voir un vrai show musical au Cabaret « Métro al Madina ».

Si vous êtes sur un périple vers le Sud du pays, quelques arrêts sont obligatoires :

o Si l’on est en période estivale, vous pourrez profiter du soleil sur les plages de sable fin de Jiyyeh, Damour et Rmeileh.

o Sidon ou Saida en Arabe, est la troisième agglomération du pays et le chef-lieu du Liban Sud. C’est une ville particulièrement vivante qui doit figurer sur votre liste ; du port où se concentrent les pêcheurs aux souks étriqués, la foule ne désemplit pas. Ne manquez pas le château de la mer, et le musée du savon de Saida. Pour une petite faim, le snack populaire d’Abou Rami est réputé pour servir les meilleurs falafel de la ville.

A 30 km de Saida en grimpant, Jezzine est suspendue au-dessus de la vallée de Jezzine avec une cascade de 40 m offrant un paysage incroyable et unique. C’est une charmante petite ville reconnue comme destination de villégiature pour les Libanais où ils retrouvent un peu de fraîcheur en été. Entre promenades dans les forêts de pins, les festivités et concerts de l’ascension le 14 Août et la découverte de son artisanat local de couteaux traditionnels, Jezzine est peu connue des touristes mais très appréciées des Libanais !

o De retour sur le littoral plus vers le sud, nous retrouvons l’incontournable ville de Tyr ou Sour en Arabe. Tyr avec ses 7 kms de plages, ses deux majestueux sites archéologiques est à plusieurs reprises évoquées par la bible. Baladez-vous sur son port et dans ses petites ruelles multi-confessionnelles colorées, visitez l’hippodrome et les voies romaines et byzantines du site d’Al Bass. Pour une petite pause, prenez un café, une bière ou même un repas les pieds au bord de l’eau sur la terrasse de l’auberge Al Fanar.

Dans les hauteurs du Sud se dresse un autre caza, celui du Chouf :

o Dès que vous mentionnerez Chouf devant un Libanais, il vous conseillera en premier de profiter de la beauté du palais de Beiteddine, et il a bien raison ! à 850m d’altitude, ce joyau de l’architecture orientale autrefois appelé « Palais de L’Emir Bachir » est dressé sur un éperon rocheux surplombant la vallée verdoyante et est l’un des sites les plus visités du pays.

o Dans cette belle région montagneuse vous pourrez vous promener également dans le magnifique village de Deir el Qamar (le Monastère de la Lune) en visitant ses petites ruelles, son centre culturel Français, sa mairie son église notre dame de la colline, le grand sérail et ses merveilles architecturales nichées à tous les coins.

o Le Chouf est également très connu pour ses réserves de Cèdres du Barouk et ceux de Maasser el Chouf : à visiter en mode balades ou randonnées pour les plus sportifs.

o Baakline, ville principale du Chouf, est connue pour ses très belles chutes, qui valent le détour pour une baignade estivale bien rafraîssante dans son eau gelée.

Si vous êtes sur le côté Nord du Liban, ne manquez pas les villes et activités suivantes :

o Visiter la ville de Byblos, l’une des plus belles attractions du Liban avec son petit port, sa vieille ville, son site archéologique Phénicien…Byblos est aussi la plus ancienne ville du monde continuellement habitée.

o Rejoindre la ville voisine de Batroun par la route côtière qui est très agréables. Batroun vous séduira avec ses souks authentiques, sa limonade artisanale typique, sa cathédrale de la mer, sa cathédrale de Saint Stéphan (photo ci-dessous), es plages de galets et ses criques idéales pour une journée de plage en été !

o De vous arrêter à Chekka dans les hauteurs à Notre Dame de « Nouriyyeh » (la mendiante) pour avoir une vue plongeante sur toute la mer depuis le point de plus haut de cette petite montagne dont les pieds sont dans la mer méditerrannée.

o Passer par la presqu’île d’Anfeh où son panorama côtier blanc et bleu sous le nom de « Taht el rih » (sous le vent), a des airs d’une île grecque !

o Continuer vers la ville de Tripoli, la plus loin sur la côte nord, pour errer dans le labyrinthe des souks de Tripoli avec ses différentes allées groupées par thématique de produits, ses hammams et ses mosquées. Aussi, n’oubliez pas de déambuler dans le château de Saint-Gilles qui domine la vieille ville de Tripoli et vous donne un point de vue unique sur cette ville, et avant de repartir, succombez aux innombrables pâtisseries d’Abdel Rahman Hallab loin d’être légères, mais toutes aussi différentes en goût et texture et gourmandes l’une que l’autre !

o Sortez de l’autoroute et allez explorer les hauteurs du nord, en commençant par la petite ville de Douma sous forme de scorpion vue du ciel ! ses maisons typiques en pierre et aux toits de tuiles rouges ne vous laisseront pas indifférents. Ne passez pas à côté de ses produits de mouné (conserves de fruits, légumes et laitières préparées par les femmes du village et stockées durant l’hiver) que vous pourrez déguster et acheter au vieux souk.

o Sinon, la ville de Bcharré à 1400 m d’altitude est au cœur de la région de la vallée de Qadicha, incontournable durant votre séjour. A Bcharré, ville natale du célèbre Gibran Khalil Gibran, vous pourrez vous rendre à son musée et visiter la réserve des Cèdres de Dieu. Baladez-vous dans les petites ruelles du petit village de Hasroun, plongez au cœur de la vallée inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour aller sur les traces des premiers Chrétiens du monde ; Découvrez grottes et monastères tel que celui de Saint Elizée taillé dans la roche ou de Saint Kozhaya avec ses traces de première imprimerie d’orient, et si le temps vous le permet, faites une petite randonnée de deux heures pour arriver au monastère de Qannoubine, symbole de paix ultime au milieu de la nature.

o Ne passez pas votre chemin devant le café trottoir Chez Ward à Hadath el Jebbeh pour un bon repas matinal ou un déjeuner de saison local fait par votre hôte Ward.

o La région d’Akkar, ou le pôle nord Libanais saura vous séduire avec ses paysages de sapins, genévriers et cèdres et ses randonnées diversifiées. Si vous y êtes pour une nuit, dormez à l’Ecolodge Jabalna, vous vous sentirez en plein harmonie avec la nature dans ses cabanes et chalets.

Si vous partez vers l’est à l’intérieur du pays direction la vallée de la Bekaa :

o Faites un arrêt gastronomique sur la route de Chtaura afin de déguster leurs labné (spécialité fromagère à base de lait de chèvre) ou leur ariché et miel (une autre spécialité laitière crémeuse).

o Découvrez les grottes de l’ermite à Forzoul ; ces grottes furent utilisées au cours des époques paléochrétienne et byzantine.
o Arrêtez-vous à l’Ecolodge de Taanayel pour une nuit dans leurs maisons de pierres blanches traditionnelles et savourez leurs produits frais du restaurant Khan el Maksoud et les produits laitiers de leur domaine.

o Ne manquez pas de déguster le vin Libanais dans cette région viticole où ses raisins se gorgent de soleil et de saveurs. Vous croiserez une multitude de domaines viticoles qui répondra à vos attentes, entre Château Ksara, Château Kefraya, Domaine Héritage (photo ci-dessous), Clos Saint-Thomas ou Domaine des Tourelles, et bien d’autres.

o Passez visiter l’ancienne gare ferroviaire de Riyak; Aujourd’hui désaffectée, elle est le souvenir d’un passé glorieux où Riyak a été un important carrefour du réseau ferré Libanais. On pouvait depuis Riyak aller à Beyrouth et à Damas en Syrie.

o Votre passage dans la Békaa ne sera pas complet si vous ne visitez pas le site archéologique de Baalbeck avec ses ruines majestueuses qui vous plongent dans la riche histoire du pays et de ses civilisations.

o Si vos avez une petite faim, les souks de Baalbeck sont à deux pas, où la Sfiha locale (bouchées à la viande hâchée) sorties du four devant vos yeux vous rassasiera à merveille !

o A deux pas du site de Baalbeck, se dresse l’hôtel Palmyra. Ouvert continuellement depuis 1874, il a reçu plusieurs stars internationales à l’époque de sa gloire. Aujourd’hui, il résiste et persiste malgré la pénurie de clients dans une région où les voyageurs séjournent peu. Palmyra mériterai un petit passage, en serait-ce que pour un café et un petit tour des quelques étages et couloirs de cet hôtel où le temps semble s’être arrêté !

Lorsqu’il s’agit de faire un choix parmi les incontournables de ce pays, la prise de décision est toujours très difficile et l’on a souvent peur de passer à côté de plusieurs merveilles. Vous n’avez donc ici qu’une petite idée de ce que vous pourrez voir et faire au Liban, plutôt dans la belle saison entre Avril et Octobre, mais la vraie liste est celle que vous dresserez vous-mêmes en tant que voyageurs en fonction de vos envies et votre style de vadrouille, avec l’aide de Neosafar pour vous accompagner dans votre parcours grâce à leurs contacts locaux passionnés pour vous accompagner, vous conseiller, vous recevoir et vous aider !

Le seul risque au Liban, lorsque vous y êtes…est de ne jamais vouloir repartir ?

> Dior (75)
Lu 69 fois

Derniers adhérents en ligne

ngabry   cstoven   lulevillain   phiprieur   apeltier   dstoecklin   nidesroches   glaugier   gidesroches   arrenaudin   alvincent   cjeudy   cgaudin   frbeauvair   fgabaut  
Copyright © 2019 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public