FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|Voyager en avion - Actualités|Qu'est-ce que le surbooking et comment y remédier ?
mercredi, 05 février 2020 09:49

Qu'est-ce que le surbooking et comment y remédier ?

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Qu'est-ce que le surbooking et comment y remédier ?

Rien de plus énervant que d’être refusé à la porte de l’embarquement à cause d’un surbooking. Pas de chance, vous êtes obligé d’attendre le prochain vol et de décaler vos belles vacances. Cette situation est devenue très courante et désastreuse puisque c’est une pratique d’optimisation financière mise en place par de nombreuses compagnies aériennes.

Mais en quoi consiste la surréservation ? Et comment faire pour bénéficier d’une indemnisation pour un vol retardé ou annulé ?

> Définition du surbooking

Le surbooking est une stratégie de management très courante aux Etats-Unis. Lors de cette surréservation, les compagnies aériennes proposent des tarifs réduits qui défient la concurrence.
Au fil du temps, cette stratégie a donné naissance aux vols « low-cost » ou des billets d’avion moins cher de dernière minute. L’objectif est de remplir au maximum les avions afin d’éviter les vols incomplets ou le surbooking.

> S’adresser aux spécialistes de l’indemnisation

Pour régler ce problème aussi vite qu’il se peut, vous pouvez vous rapprocher d’un prestataire spécialisé comme Flightright pour procéder à la réclamation d’indemnités aériennes en cas de surbooking. Cet organisme prendre en compte votre situation en considérant la tâche d’indemnisation. Il fera valoir vos droits auprès de la compagnie aérienne fautive.

Flightright vous accompagne dans toutes les démarches d’indemnisation afin d’obtenir un dédommagement en rapport avec la loi Européenne. Cet accompagnant a le pouvoir de faire un procès si besoin.

Lorsque la compagnie aérienne est jugée coupable, Flightright retire une commission de 27% (+ TVA) sur le montant obtenu. Au cas contraire, vous n’aurez rien à payer auprès de cet organisme.

> Les indemnités pour surbooking

Pour protéger les passagers, il y a une indemnisation très claire dans le règlement (CE) N° 261/2004. Cette loi indique le montant de l’indemnité en cas de surbooking. En général, cette somme est identique aux montants pour un vol retardé. D’ailleurs, aux yeux de la loi, la surréservation ressemble à une annulation du billet à la dernière minute.

Si la destination est inférieure à 1500 km, vous recevrez 250 euros. Pour les vols intracommunautaires avec une distance de plus de 1500 km, vous bénéficierez de 400 euros. Il en est de même pour les vols dont la distance est comprise entre 1500 et 3500 km. Au cas où la destination est supérieure à 3500 km, la compagnie aérienne vous doit 600 euros.

> Les obligations de la compagnie aérienne

Pour justifier l’annulation de votre vol, la compagnie aérienne en question vous remettra une notice écrite qui affiche les coordonnées de la compagnie. Cette adresse sera utile pour la réclamation de vos droits par un courrier recommandé avec accusé de réception. Si les horaires d’arrivée et de départ ont été modifiés, vous avez le droit de faire une réclamation de dédommagement auprès de la compagnie qui a opéré le vol. En effet, il peut s’agir d’une autre compagnie différente de la réservation initiale.

Au cas où le responsable du surbooking refuse catégoriquement de payer l’indemnisation le passager a le droit de s’adresser à la Direction Générale de l’Aviation Civile. D’ailleurs, vous pouvez la poursuivre en justice, mais les délais risquent d’être très longs.

> Les droits du passager en cas de surbooking

Tous les passagers aériens victimes de surbooking bénéficient d’une assistance et des services de base. Ces derniers auront des collations et boissons. Ils ont le droit de passer deux appels téléphoniques ou d’envoyer deux emails gratuit.

Vous pouvez aussi refuser le vol alternatif et demander directement le remboursement de votre billet. Pour un vol décalé le lendemain, la compagnie aérienne réserve une nuitée à l’hôtel et un transfert aller-retour depuis l’aéroport. Toutefois, il faut tout simplement avoir une confirmation écrite des dispositions relatives à l’hébergement au cas où la compagnie ne prévoit aucune solution, mais s’engage à payer les frais dont vous auriez à engager.
Lu 373 fois

Derniers adhérents en ligne

fralonso   clealangouet   glefevre   adhabm   hpavageau   mbgelibter   padodeman   jldayot   maloumian   cjeudy   eabomnes   aborgel   maroffi   macottereau   rotrouve  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public