FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
Vous êtes iciAccueil|La vie de l'association|Le magazine Globe-Trotters de Juillet/août vient de paraître !
mercredi, 01 juillet 2020 13:58

Le magazine Globe-Trotters de Juillet/août vient de paraître !

Au fil des années, nous avons assisté — et participé — à une augmentation exponentielle du nombre de touristes internationaux passant de 435 millions en 1990, à 1400 millions en 2018, soit + 7 % en moyenne par an, voyageant tous azimuts, toujours plus loin, souvent dans les mêmes lieux.

La pandémie a stoppé d’un coup cette dynamique. Quasiment plus de pollution atmosphérique, plus de dégât du sur-tourisme sur des zones fragilisées, la nature et les animaux reprennent leurs droits… Le télétravail s’impose et les visioconférences montrent leur efficacité. Les déplacements se révèlent moins nécessaires pour de nombreux métiers et engendrent un gain de temps individuel appréciable, ainsi qu’une économie d’énergies et de ressources non renouvelables…

Certains découvrent les visites de musées, de sites, de spectacles ou d’expositions en ligne — finies les files d’attente ! — ce qui pourrait résoudre le problème de conservation des oeuvres ou des sites.

Le secteur touristique représente environ 9 % des emplois, 11 % du PIB mondial. Cette réduction brutale a donc des conséquences économiques importantes : le secteur aérien est en danger et beaucoup de pays dépendant du tourisme souffrent déjà. La consommation d’énergies fossiles, au-delà de ses conséquences sur le changement climatique, ne pourra être complètement remplacée par des énergies renouvelables et il faudra modifier drastiquement nos habitudes pour accéder, ou revenir, à la sobriété… heureuse si possible.

Les déplacements à l’étranger seront limités cette année, les restrictions pour éviter la propagation de la pandémie seront de rigueur pendant plusieurs mois encore. On peut donc souhaiter que les désirs d’ailleurs se tournent vers des destinations proches. Redécouvrir des choses simples. Voyager moins loin, approfondir les découvertes, privilégier les rencontres. Donner du sens à son voyage dont on garde une connaissance durable plutôt qu’une collection de photos ou de lieux visités. Un tourisme à réinventer ? Une notion du voyage à redéfinir ? Et si finalement cette pandémie n’était pas l’élément déclencheur attendu pour inverser la tendance ?

< Guy Colombet (92)

Abonnez-vous et recevez le magazine tous les deux mois !

Lu 116 fois

Derniers adhérents en ligne

jldayot   adhabm   maloumian   cjeudy   eabomnes   aborgel   maroffi   macottereau   rotrouve   fabaray   sicataldo   jmfiton   jrevertegat   cadervin   chgobbe  
Copyright © 2020 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public