FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
jeudi, 06 juin 2019 10:52

Shangri La, le petit tibet du Yunnan

Celui qui a lu l’œuvre culte de James Hilton gardera un souvenir des horizons sauvages et perdus de Yunnan. Au nord-est de cette province, le bourg montagneux de Shangri La est une perle incontournable lors d’un voyage au Yunnan. Il vous ravira par ses monastères, ses dzongs et ses vestiges bouddhiques qui ne sont pas sans rappeler l’ambiance tibétaine. Le cadre champêtre à Dukezong, l’activité pastorale et la religion très vivace viennent accentuer cette impression. À présent, la vieille ville se donne des airs d’un brillant centre touristique.

> Flâner dans la vieille ville de Zhongdian
Il existe de passionnants voyages qui vous transportent d’époque en époque et vous invitent à explorer des villes lointaines en restant dans le même endroit. C’est exactement ce que l’on éprouve en arrivant à Zhongdian. Le bourg a conservé son visage d’antan, avec son dédale de rues piétonnes, ses moulins à prière et ses maisons en bois et en terre battue, conformes à l’art tibétain typique. Un important chantier de reconstruction a compensé la perte lors du feu d’incendie qui a ravagé la ville en 2014. Aller à Shangri-La, c’est partager l’ambiance unique d’un village au bout du monde, se perdre dans ses vieilles rues et rendre hommage à ses temples, où se mêlent chants, offrandes et adresses aux divinités tantriques ; c’est aussi visiter son marché animé et coloré : bijoux, objets d’artisanat et tenues traditionnelles y sont légion.
monastere songzanlin> Monastère tibétain Gedan Songzanlin

Non loin de Zhongdian, le monastère Gedan Songzanlin est une icône incontournable du Yunnan. N’hésitez pas à faire une balade émouvante et dépaysante au sein de son enceinte. Bâti en 1669 et rénové au fil des ans, le complexe comprend des locaux où vivent les leaders spirituels du bouddhisme. Les autels, les gravures, les motifs ornementaux sur la façade des portes sont absolument uniques. Attardez-vous devant le bâtiment principal, qui est un remarquable exemple du goût architectural tibétain au xviie siècle.


> Monastère de Dongzhulin

Rien de plus envoûtant qu’un tour dans le monastère de Dongzhulin pour un voyage culturel au Yunnan et au Tibet. La construction de l’édifice remonte en 1667, mais il reste jusqu’à maintenant un lieu de dévotion populaire. Vous serez surpris par le nombre écrasant de fidèles qui viennent s’y recueillir, allumant des cierges au pied des idoles et implorant la bénédiction des dieux pour leurs affaires. L’intérieur est décoré de sculptures, de peintures murales et de tangkas en tous genres. Des 4 étages qui composent le monastère, le troisième est le plus beau, qui abrite les gigantesques statues du Bouddha Maitreya et du Bouddha Sakyamuni.

À la sortie du monastère, vous pouvez explorer les villages de ferme aux environs. La beauté sauvage de Benzilan, entre rivière, champs de légumes et rhododendrons des montagnes, sera un pur bonheur pour vous.
dukezong
> Ville de Dukezong

Jaillie d’entre les rochers et des ruines d’un ancien château, la vieille ville de Dukezong, traduite dans la langue chinoise par « cité de la lune », possède une culture à dominante tibétaine. Entre les rues pavées de la ville, vous remarquerez que les habitations sont bâties comme à l’ancienne en pierre et en argile blanche, et que les portes sont d’une sculpture délicate, attestant d’un haut niveau de perfection du travail du bois. L’aspect médiéval de Dukezong vous invitera à la rêverie. D’ailleurs, c’est ici que les immigrés tibétains affluent en grand nombre dans l’espace chinois. Dans un endroit coupé du monde, perdu dans la Chine himalayenne, vous découvrirez un peuple fier de ses traditions et vivant avec simplicité des produits de la nature. Une escapade idéale pour fuir le monde du capitalisme moderne.
Balade de rêve au lac de Napa

Dans une jolie réserve naturelle, à 8 km du comté de Shangri La, le lac de Napa est une zone humide présentant différents modes d’exploitation ; à l’approche du printemps, il connaît une forte crue en s’alimentant des eaux de pluie et du dégel sur les montagnes. Un grand nombre d’oiseaux aquatiques font la migration pour y passer l’été, comme les oies à tête barrée ou les grues à cou noir, une espèce de grue rarissime qui habite les plateaux de l’Himalaya, mais qui colonise les marais et les lacs de basse altitude pour nidifier. En hiver, la rivière est à sec et se convertit en prairies herbeuses, où le pastoralisme reprend ses droits.

La balade en vélo sur les sites du lac de Napa est très appréciée pour profiter du décor himalayen, sublime derrière les nuages. Laissez-vous charmer par la beauté des sites environnants. Selon vos envies, vous pourrez aussi louer un étalon à un prix très avantageux auprès des paysans locaux et, lâché dans la nature, vous adonner aux plaisirs de l’équitation.
Lu 173 fois

Derniers adhérents en ligne

jcpeugeot   remompied   adhabm   jrevertegat   opaugam   eduault   symarchand   brfrancois   amandon   parouiller   nheam   jrameau   phimardargent   aglaharie   josergent  
Copyright © 2019 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public