FacebookTwitterFeed
0
Panier
Votre panier est vide.
mercredi, 19 juin 2019 09:05

Équateur : immersion en plein cœur de l'Amazonie équatorienne

 

Royaume de la jungle au pied de la lettre, l’Amazonie équatorienne abrite, à n’en pas douter, la plus importante diversité biologique au monde. Randonnée nature, rafting, balade en pirogue, immersion ethnique, observations animalières d’exception… Plus que jamais, l’Amazonie équatorienne allie aventure et réjouissances culturelles à découvrir lors d’un séjour en Equateur.

L’appel irrésistible de l’Amazonie

La forêt dense et sauvage de l’Amazonie a exercé depuis des générations un incroyable pouvoir de fascination sur les touristes à l’âme d’aventurier ou d’explorateur. S’agissant de l’Amazonie équatorienne, tous les atouts du tourisme d’aventure y sont réunis : la facilité d’accès, depuis l’aéroport de Quito ; un hot spot de la biodiversité mondiale, inscrit dans le patrimoine mondial de l’Unesco ; une bonne place dans le classement de World Travel Awards, reconnaissant la conformité des services hôteliers et des infrastructures du pays aux exigences du tourisme international ; enfin, une jungle de légende qui est une éternelle appétence pour les collectionneurs, les amateurs de pleine nature ou les curieux de paysages insolites au bout du monde. Êtes-vous épris d’aventure ? Laissez la côte du Pacifique ou les îles Galápagos aux adeptes du farniente. C’est en Amazonie équatorienne, la plus grande forêt tropicale du monde, que vous passerez vos plus belles vacances.

À la découverte de quelques espèces rares et emblématiques de l’Amazonie

Amoureux de faune et de flore, vous ne reviendrez pas déçus d’un séjour en Amazonie. Vous aurez le bonheur d’y croiser les plus étranges spécimens. Par exemple, les pacaranas ne prospèrent que dans l’Amazonie et la forêt embrumée des Andes. Troisième plus gros rongeur vivant sur Terre, après le castor et le capybara, il possède à la fois l’allure furtive du rat, la fourrure brunâtre d’un paca, les oreilles et le museau effilé d’un cobaye : une véritable énigme de la nature. Autre espèce endémique que vous pourrez observer : le lamantin de l’Amazonie ou « vache de mer », un gros herbivore aquatique pesant jusqu’à 450 kg et élisant domicile dans les eaux douces ou les lagunes du bassin amazonien. Se remuant à l’aide de sa nageoire caudale de forme arrondie, il se nourrit d’une grande quantité de plantes flottantes, dont les jacinthes d’eau ou les plantules de mangroves, contribuant ainsi à l’équilibre de la biomasse au sein des lacs amazoniens. Les dauphins roses sont aussi une simple et pure attraction : émettant des sons pour sonder le milieu ambiant, ils lâchent un jet d’eau de deux mètres à travers leur narine dorsal et fondent sur leurs proies en les immobilisant entre leurs dents pointues.

Côté flore, parlons-en ! Le bassin amazonien est le domaine des essences tropicales sempervirentes, dont des palmiers, des myristicacées – plantes arbustives à parfum —, des caféiers et une gamme unique de plantes à valeur culinaire et médicinale. Et l’on vous fait grâce des milliers de variétés d’orchidées, aussi impressionnantes les unes que les autres. Ayez à portée de main un appareil photo ; vous ne pourrez pas vous en passer !

Le tourisme en Amazonie Équatorienne

puyoL’Équateur possède une portion modeste de l’Amazonie équivalant à 12 000 hectares de couvert forestier dont l’une des portes d’entrée principale est la ville de Puyo. La jungle est tellement dense qu’un kilomètre carré compte plus de 150 000 espèces de phanérogames. Oui, c’est bien le chiffre exact !

Faire le tour de l’Amazonie est une expérience plus enrichissante en Équateur qu’au Brésil et en Argentine, par son côté plus authentique et moins touristique. Des groupes ethniques se sont retranchés près des fleuves amazoniens et essaient de vivre en harmonie avec le milieu naturel.

Le contact de ces peuples vous procurera des moments riches en émotion et en partage. Vous trouverez facilement des lodges de charme à la déco locale pour vivre à fond l’aventure amazonienne.

Les destinations de trek en Équateur

Pour faire le tour des trésors de l’Amazonie équatorienne, il est indispensable de connaître les bons endroits de trek et de randonnée. En règle générale, les parcs nationaux offrent un cadre idéal avec des lodges de bon rapport qualité/prix et une équipe de guides forestiers professionnels chargés de vous accompagner et de vous expliquer le rôle vital de la forêt ainsi que les caractéristiques spécifiques des différentes espèces rencontrées.

À ceux qui veulent vivre une expérience sensationnelle en plein cœur de l’Amazonie, le pays propose un afflux de réserves naturelles : la réserve de Cuyabeno, la réserve naturelle de Limoncocha, le parc national de Yasuni et la réserve de Huaroni. Deuxième parc de l’Équateur, Cuyabeno abrite la plus vaste zone humide de l’ensemble amazonien du pays, composée d’une mosaïque de lacs, de lagunes et de plaines herbeuses inondées. La rencontre des communautés locales sera pour vous une occasion d’apprendre le pouvoir des plantes, de déguster des galettes à base de manioc et de découvrir des mœurs traditionnelles. Pour les séjours à petit prix, Cuyabeno est une bonne affaire. Les plus téméraires jetteront leur dévolu sur Limoncocha ou Huaroni.

Lu 88 fois
Plus dans cette catégorie : « Shangri La, le petit tibet du Yunnan

Derniers adhérents en ligne

sberthuin   phlautridou   malaurensan   rtourbot   aulescop   adhabm   gbernis   tbraun   cbethmont   pmartin   mfedix   miricher   rorouleau   marouleau   eaderghal  
Copyright © 2019 Aventure du Bout du Monde - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public